Les CACES


 

La formation au CAP CLM et au BAC PRO CTRM inclus les CACES 1catégories 1 & 3

QU’EST-CE QUE LE CACES ?

Le Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité est une validation permettant la conduite des engins mobiles de chantier et les équipements de levage tels que les grues, les plates-formes élévatrices mobiles de personnels et chariots élévateurs.

Le certificat est obtenu suite à :

  • Un examen d’aptitude médical réalisé par le médecin du travail.
  • Un contrôle de connaissances et du savoir-faire du conducteur pour la conduite en sécurité.
  • La connaissance des lieux et des instructions sur le(s) site(s) à respecter.

La CNAMTS (Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés) a établi pour ces engins des recommandations d’utilisation qui définissent les conditions d’obtention du CACES. Elles constituent pour le chef d’entreprise le moyen de s’assurer que son salarié possède les connaissances et le savoir-faire exigés pour la délivrance de l’autorisation de conduite.

Il existe six recommandations de la CNAMTS :

R372 : engins de chantiers avec 10 catégories + l’option télécommande pour certaines.
R377 : grues avec 2 catégories (GMA / GME) et 2 types de conduite (sol /en cabine).
R383 : grues mobiles avec 2 modes de déplacements et 3 types d’équipements soit 6 catégories.
R386 : nacelles élévatrices de personnes ou PEMP avec 3 types et 2 groupes soit 6 catégories.
R389 : chariots élévateurs à conducteur porté. Cette recommandation est divisée en 6 catégories, selon l’usage, le type du chariot et les capacités de charge (inférieures et égales à 6 tonnes ou au-delà et son usage en production ou en dehors).
R390 : grues auxiliaires de chargements de véhicules sur camion avec une catégorie et une option télécommande.
PUBLICS CONCERNÉS

Tous les conducteurs d’engins mobiles (engins de chantiers ou équipements de levage) sont concernés :

  • L’intérimaire : c’est l’entreprise de travail temporaire qui fait passer les CACES.
  • Le conducteur d’une entreprise extérieure : l’autorisation de conduite est délivrée par le chef de l’entreprise dans laquelle le conducteur intervient.
  • Le conducteur expérimenté formé sur le terrain : s’il n’a pas suivi de formation spécifique à la conduite, une évaluation s’impose et est suivie d’une formation de remise à niveau.
  • Le conducteur occasionnel : l’employeur doit lui délivrer une autorisation de conduite après s’être assuré qu’il remplit toutes les conditions.
  • L’artisan : il n’appartient pas au régime général de la sécurité sociale, il n’est donc pas tenu aux mêmes obligations. Il peut en tant qu’employeur conduire un engin.

LA FORMATION

Le CACES est composé d’un test d’évaluation, tant théorique que pratique, réalisé à partir du référentiel de connaissances. Il en existe un adapté à chaque type et catégorie d’engins.

Les candidats devront au préalable s’être assurés de leur aptitude médicale en passant une visite médicale à la médecine du travail.

La durée de formation varie suivant chaque candidat. Avant de démarrer, l’organisme évaluera le candidat et adaptera sa formation en fonction des connaissances et du savoir-faire de celui-ci.

Le CACES est valable :

Maximum 10 ans pour les engins de chantier.
Maximum 5 ans pour les équipements de levage.
La formation doit être réactualisée chaque fois que nécessaire (lors de longues périodes sans pratique, d’évolutions techniques du matériel ou lors de modifications des conditions d’utilisation).

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s