Fiche Orale 1 : Conduite dans des conditions atmosphériques difficiles, route de nuit

Eléments de réponse minimums attendus au permis

Conduite et comportement.

Pluie :

  • Réduire la vitesse et respecter la réglementation spécifique,
  • augmenter les distances de sécurité, éviter les freinages brusques,
  • utiliser au maximum le frein moteur,
  • allumer les feux sauf le(s) brouillard arrière(s),
  • utiliser les accessoires (ventilation / climatisation, dégivrage des rétroviseurs …).

Brouillard :

Réduire la vitesse et respecter la réglementation spécifique,
respecter les distances de sécurité,
allumer les feux de croisement ou de brouillard,
se guider à l’aide du marquage au sol.

Vent :manche-a-air

  • Réduire la vitesse,
  • prévoir et éviter les écarts de direction surtout lorsque des
  • zones abritées et des zones exposées se succèdent (ponts, bâtiments, croisements et dépassements …) et que son véhicule circule à vide.

 

Neige et verglas :

  • Réduire la vitesse,
  • augmenter la distance de sécurité,
  • utiliser les équipements autorisés,
  • utiliser les commandes avec souplesse, respecter la réglementation (barrières de dégel).
  • Allumer les feux.

Nuit :conduite-de-nuit-pl

Les accidents sont 2 fois plus graves que le jour.

Ils sont la conséquence d’une vitesse supérieure, du manque de visibilité, de la fatigue et de l’absorption d’alcool.

Ceux qui ont une mauvaise acuité visuelle auront d’autant plus de problèmes qu’ils conduiront la nuit.

Par ailleurs, la sensibilisation à l’éblouissement, qui sera d’autant plus importante que le sujet aura un problème visuel :

  • altère la vision des couleurs,
  • réduit le champ visuel,
  • diminue l’acuité de façon importante.
  • Sans oublier l’influence de la fatigue.

Précautions à prendre :

Avant le départ : ·

  • contrôler le bon état, la propreté, le réglage, le bon fonctionnement des feux ;
  • contrôler la charge de la batterie ;
  • s’assurer qu’on a une boîte d’ampoules de rechange, des fusibles, une lampe de poche.

Pendant le trajet :

  • faire des pauses plus fréquentes ;
  • adapter son allure aux conditions météo, à la visibilité et aux conditions d’adhérence
  • de nuit, ralentir davantage en virage car l’importance de la courbe est plus difficile à apprécier et la perception des obstacles plus tardive ;
  • de nuit, en cas d’éblouissement, fixer le bord droit de la route le plus loin possible ;
  • en cas de mauvaise visibilité, se guider à l’aide des marquages au sol ;
  • se méfier du « coup de pompe » au petit matin.

Informations routières :

Internet, CRIR, CNIR, Police, Gendarmerie, Autoroute info, Radios, etc… 24 h/24 h.

Pour en savoir plus :

siteon0-2.png     logo

Pour en avoir plus :

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s