Sécurité Routière : Les campagnes de Pub en Belgique 🇧🇪

Sur autoroute, près d’un conducteur wallon sur 4 sous-estime la distance de sécurité. Ce qui peut avoir des conséquences graves en termes d’accident car le respect des distances de sécurité est essentiel pour pouvoir réagir aux imprévus ou anticiper les ralentissements. Pour aider les automobilistes à mieux évaluer cette distance, l’Agence wallonne pour la Sécurité Routière lance une campagne de sensibilisation qui invite les automobilistes wallons à appliquer la technique dite « des  2 crocodiles ».


« Mourir pour un message… vous likez ? ». C’est par cette interpellation que l’AWSR invite les automobilistes à réfléchir à l’utilisation du gsm au volant, durant tout ce mois d’août via, entre autres, une campagne d’affichage le long des autoroutes.

Selon une toute nouvelle enquête de l’Agence wallonne pour la Sécurité routière menée auprès de 1.000 conducteurs wallons à propos de leur utilisation du smartphone au volant, 1 Wallon sur 20 envoie régulièrement des messages au volant.


En raison de leurs effets secondaires, certains médicaments peuvent s’avérer dangereux pour la conduite. Afin de mieux comprendre cette problématique, l’AWSR a réalisé une enquête auprès de 1300 Wallons.


La vitesse joue un rôle dans 30 % des accidents mortels, soit près d’un accident sur 3. Même quand elle n’est pas la cause première d’un accident, elle représente un facteur aggravant, en augmentant la violence des impacts et la gravité des lésions chez les victimes.

La vitesse excessive ou inadaptée est responsable de 15% de l’ensemble des accidents et de 30% des accidents mortels. Avec une large dose d’humour, la nouvelle campagne de l’AWSR rappelle donc aux usagers de la route de réduire l’allure, notamment en agglomération.

« Je roule juste un peu plus vite », c’est souvent l’excuse invoquée par ceux qui pensent que dépasser légèrement les limitations de vitesse n’est pas très grave. Et pourtant, cela fait en réalité une grande différence.

En septembre, la SOFICO, en concertation avec le Ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité routière Maxime Prévot, a lancé une campagne pour rappeler aux automobilistes.


Responsable de 10 à 20% des accidents mortels sur nos routes et de 20 à 30% des accidents mortels sur autoroute, la somnolence au volant est loin de constituer un phénomène anodin. En effet, les accidents liés à la fatigue sont souvent graves puisqu’ils surviennent généralement sur des voies rapides et que le conducteur, ne se rendant pas compte de son endormissement, ne freine pas et n’effectue aucune manœuvre pour éviter l’accident.

Reprendre le volant le soir après une longue journée de travail, rentrer en voiture après avoir fait la fête toute la nuit ou encore partir pour un long trajet alors qu’on se sent fatigué… On l’a tous déjà fait au moins une fois… Et pourtant ça peut s’avérer très dangereux !

Selon une toute nouvelle enquête de l’Agence wallonne pour la Sécurité routière menée auprès de 1.000 conducteurs wallons à propos de leur utilisation du smartphone au volant, 1 Wallon sur 20 envoie régulièrement des messages au volant.

La SOFICO et l’Agence wallonne pour la Sécurité routière (AWSR) ont décidé de lancer une campagne de sensibilisation aux problèmes de la fatigue au volant durant tout le mois de juillet.


La route est un espace de partage où chaque usager doit s’adapter aux conditions de circulation. Le code de la route impose les règles de conduite mais le bon sens, le civisme et la courtoisie sont tout aussi nécessaires pour que les interactions entre usagers se passent au mieux et ainsi éviter bon nombre d’accidents


La fin de l’année est une occasion idéale de faire passer le problème de l’alcool au volant au premier plan de l’actualité. Les occasions de faire la fête sont en effet nombreuses en cette période. L’objectif de la nouvelle campagne BOB est donc double : d’une part, attirer l’attention des conducteurs sur l’incompatibilité entre alcool et conduite automobile et, d’autre part, inciter les personnes qui font la fête à se choisir un Bob qui ne boit pas du tout afin de garantir un retour en sécurité.

Barbecues, festivals, terrasses, … Les festivités seront nombreuses cet été et malgré les risques, certains conducteurs n’hésiteront pas à reprendre le volant après avoir consommé de l’alcool et/ou de la drogue avec à la clé : l’accident qui gâche la soirée.

La période estivale se profile à l’horizon et les week-ends font la part belle aux terrasses, apéros, barbecues et autres occasions de se rassembler autour d’un bon petit verre. Le moment idéal pour l’AWSR de rappeler que, pour que la fête soit parfaite, il ne faut surtout pas oublier BOB !


À l’heure actuelle, encore 1 wallon sur 10 ne porte pas sa ceinture à l’avant et 1 sur 4 ne la porte pas à l’arrière. La ceinture peut pourtant sauver des vies même à de faibles vitesses. Le fait de la porter réduit en effet de 40 à 50% le risque de décès en cas d’accident.

L’efficacité de la ceinture de sécurité n’est plus à prouver. Le fait de la porter réduit en effet de 50% le risque de décès. À l’arrière, de nombreux automobilistes n’ont cependant pas encore adopté le réflexe du ‘clic’. En effet, à l’heure actuelle, près de 1 Wallon sur 3 avoue ne pas boucler systématiquement sa ceinture à l’arrière, alors qu’elle est obligatoire depuis 1991. Et 2 conducteurs wallons sur 10 s’accordent à dire qu’elle n’est pas nécessaire à l’arrière du véhicule !


La cohabitation, pas toujours évidente, entre conducteurs de voiture et de poids lourds est due notamment au manque de connaissance et aux nombreux préjugés des uns et des autres. De plus, les conditions de circulation parfois difficiles ne rendent pas les choses aisées.

Revoilà le printemps… Le soleil (enfin, quand il veut bien …), les oiseaux qui chantent et le grand retour des barbecues ! Sur nos routes, printemps rime aussi avec motards. Avec les beaux jours, ils se font de plus en plus nombreux. Et malheureusement, les accidents les impliquant augmentent également.


La dernière campagne de l’année sous le contrôle de la SOFICO est une campagne de sensibilisation générale.


Le retour du printemps est synonyme de démarrage ou de reprise des chantiers sur les routes/autoroutes de Wallonie


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s